• Moodle, le LMS Open-Source qui monte : clés de réussite

    Inscrivez vous sur moodle.org, vous voilà sur la plateforme Moodle 2.0. Moodle.org permet à ses utilisateurs de partager sur l’outil qu’ils utilisent en commun. La plateforme est elle-même le support des échanges sur son sujet, quoi de plus pratique pour se former à cet outil que de l’utiliser dans son élément privilégié, l’autoformation et le constructivisme ?

    Les forums sont particulièrement actifs : assistance pédagogique, assistance technique, nouvelles générales et annonces, 450 messages mensuels sont postés en moyenne sur la partie francophone, questions et réponses des « moodleurs ». Le site intègre aussi les ressources dans tous les formats numériques supportés par Moodle et les activités que propose la plateforme : glossaire, chat, bases de données, wiki…

    En France 817 sites de Moodle en exploitation sont enregistrés, à l’échelle mondiale on en compte 53,757 mille au 11 juillet 2011.
    Ces statistiques ne tiennent pas compte des Moodle installés en « local » ou utilisés en interne pour le partage de ressources et le travail collaboratif ni les sites de développement. Moodle existe en 78 langues et est utilisé dans 213 pays.

    Qui sont les membres de la communauté Moodle ?

    Moodle est largement plébiscité dans le monde universitaire ainsi qu’en collèges et lycées. Ce secteur représente 59% des installations comme le représente le graphique réalisé à partir du résultat d’un sondage permanent réalisé sur « Using Moodle » le cours qui centralise les « moodleurs » du monde entier.
    Environnements d'installation de moodle dans le monde
    Il est intéressant de constater que parmi les 41% restant on trouve 15% d’entreprises. Il est difficile d’identifier les organismes de formation privés ou publics qui utilisent Moodle derrière les catégories « Privés » et « Autres ». « Privés » traduisant ici le terme anglais « Independant Teaching » qui peut recouvrir à la fois les écoles et les organismes de formation privés.
    1603 personnes seulement ont répondu à ce sondage sur les 1 million 75 mille moodleurs mais on peut affirmer que cette représentation majoritaire du corps enseignant se retrouve également au niveau francophone d’après les profils publics des moodlers francophones.

    Peu d’indicateurs permettent d’identifier l’usage qui est fait de Moodle en entreprise et dans le secteur de la Formation Professionnelle Continue en France.

    Il est très probable que les moodleurs du monde de l’entreprise ou de la FPC* ne communiquent pas aussi ouvertement sur leur utilisation de Moodle que les acteurs de l’enseignement. Pour quelles raisons ?

    La communauté Moodle francophone se réunissait du 27 au 29 juin 2011 à Hammamet en Tunisie pour le 7e Moodlemoot francophone, nous avons posé la question à Nicolas Martignoni* qui pointe l’utilisation plus large de Moodle dans les entreprises du monde anglophone et estime que son usage est plutôt en interne dans les entreprises françaises.

    On peut émettre les hypothèses que l’environnement dans lequel travaillent les moodlers du monde de l’entreprise ou de la FPC* est plus concurrentiel que celui le de l’enseignement, que les usages de partage et la dynamique de réseau sont encore limités au sein de ces structures et enfin que certaines attentes des acteurs de la formation professionnelle sont spécifiques et ne trouvent pas réponse auprès des professeurs et acteurs de l’enseignement.

    L’environnement Moodle est-il adapté au monde de l’entreprise et de la FPC ?

    Selon Jérôme Demiaux, moodleur particulièrement utile*, administrateur du site d’accompagnement pédagogique de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon : « Cela dépend de la taille des entreprises : les grandes entreprises attendent des solutions clés en mains, et sécuritaires, avec Moodle tout est à créer : la pédagogie, les ressources ils n’ont pas la capacité de créer l’ingénierie, les contenus c’est la raison pour laquelle ils veulent du tout prêt.
    Avec Moodle on ne vend rien : on donne, le gratuit cache quelque chose : il y a des risques, pas de maintenance, pas de réseau commercial »

    Moodle est tellement « modelable » qu’il peut s’adapter à des projets variés.
    Comme tout outil, il sera choisi en réponse aux besoins exprimés dans le contexte de chaque projet.

    Le forum anglophone « Moodle Business Uses » est dédié à l’utilisation spécifique de Moodle pour les professionnels du e-learning. On y trouve la réponse aux problématiques du domaine. Intégration d’applications externes propriétaires : outils auteurs, classes virtuelles, conception de contenus normés permettant l’interopérabilité…

    Face aux enjeux forts de la formation professionnelle tout au long de la vie, en réponse aux changements qui bouleversent notre société, qu’en sera-t-il sur les prochaines années ? Le modèle collaboratif ne va-t-il pas devenir rapidement incontournable ?
    Quel modèle économique ?

    Vous connaissez la communauté Moodle qui est la partie la plus visible, mais connaissez vous Moodle Trust ?

    Nicolas Martignoni nous donne les clés de lecture de ce modèle efficace dans les sessions d’ouverture du Moodlemoot.
    Moodle Trust est la société qui gère, développe le logiciel et coordonne le projet Moodle dans son ensemble. Moodle Trust est principalement représenté par les « Headquarters », l’équipe d’administration, composée à ce jour de 19 personnes.
    Le modèle économique de Moodle
    Connaissez vous les Moodle Partners ? Ce sont des sociétés, environ 50 réparties dans le monde, qui ont reçu l’agrément du Moodle Trust pour vendre des services liés à Moodle. Les Moodle Partners peuvent apporter aux « Clients Moodle » (écoles, entreprises ) toutes réponses professionnelles en termes de développement et de support. Ils contribuent au développement de Moodle à la fois par leur expertise, mais aussi par le versement de redevances au Moodle Trust. Ce sont donc principalement les Moodle Partners qui « font vivre » économiquement Moodle en commercialisant les services qui y sont liés.

    Plusieurs statuts existent pour les développeurs Moodle, répartis sur tout le globe. Ils peuvent appartenir à des institutions qui utilisent Moodle ou bien faire partie des Headquarters ou des Moodle Partners. La communauté Moodle comprend de nombreux développeurs qui apportent régulièrement de nouveaux plug-in ou fonctionnalités.

    Ce modèle économique permet de proposer une garantie aux entreprises qui recherchent un service fiable et sécurisé et également l’utilisation gratuite du logiciel pour les écoles ou universités qui ne souhaitent pas investir dans un LMS propriétaire mais sont prêtes à retrousser leurs manches pour assurer son installation et sa maintenance en toute autonomie.
    Le modèle favorise alors la philosophie pédagogique de Moodle, l’apprentissage par essais / erreurs, la boucle est bouclée : autoformation et constructivisme font aussi partie du modèle économique !

    *FPC : Formation Professionnelle Continue

    *Nicolas Martignoni est coordinateur de la communauté francophone et responsable de la traduction de Moodle. Il présente chaque année lors de la séance d’ouverture du Moodlemoot les évolutions de Moodle et relève certains aspects importants et moins connus comme l’environnement économique de Moodle.

    *Moodleurs particulièrement utiles :
    Ces participants ont récemment écrit un grand nombre de messages « utiles » dans les forums de Moodle en français, d’après les évaluations de la communauté francophone de Moodle.

    5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Philippe Ramette
      Publié dans 26 juillet 2011 le 06:43

      Les thèmes sont intéressants mais je trouve que tu aurais pu scinder en plusieurs « post »
      cette article.

      une présentation de moodle
      Qu’est-ce qu’une plate-forme pédagogique
      la communauté social de Moodle regroupés autour de Moodle.org
      qui utilise la plate-forme moodle ?
      Le modele d’affaire de Moodle
      moodle dans le monde du secteur privé
      le moodleMoot, son usage ? le secteur privé est-il présent au Moodlemoot

      • benoit tostain
        Publié dans 26 juillet 2011 le 20:10

        Merci Philippe,
        Oui, il y en a peut-être beaucoup en une fois !

        Pour « moodle dans le monde du secteur privé » et « le secteur privé est-il présent au Moodlemoot ? » c’est vrai il y a un écart important en comparaison de l’utilisation de moodle dans les pays anglophones.
        Je prévois un autre post à ce sujet.

    2. benoit tostain
      Publié dans 26 juillet 2011 le 20:35

      J’ajoute cette vidéo qui illustre bien le propos, merci à JF Dragon, iAlja et François Lizotte !

    3. Rétrolien: Moodle, le LMS Open-Source qui monte : cl&eacut...