• En Auvergne la formation se rapproche des apprenants

    Publié le 30 janvier 2010 par benoit tostain dans Auvergne/colloque/FOAD | Aucun commentaire

    Avec la FOAD c’est la formation qui va se rapprocher des apprenants en Auvergne à partir de 2010. On en voit tout l’intérêt, particulièrement  en milieu rural,

    René Souchon, président du Conseil Régional d’Auvergne nous a impressionnés lors de son intervention au colloque Régional du 26 janvier lorsqu’il a présenté les projets FOAD de la Région. Alors conseiller d’orientation dans le Cantal, il y a quelques dizaines d’années, il avait réalisé une étude qui prouvait que le choix de formation des jeunes  s’orientait en premier lieu vers une solution de proximité.

    Cela n’a pas beaucoup changé depuis. Au lieu de choisir une formation en fonction des débouchés ou de leurs centres d’intérêt, les jeunes se positionnent sur les formations accessibles dans leur environnement immédiat.

    Deux axes de développement
    C’est donc sur  deux axes que le Conseil Régional donne l’impulsion : le développement des centres de ressources en s’appuyant sur le réseau régional des APP et l’offre de FOAD.
    Le service Formation a lancé son  état des lieux des centres existants pour ensuite appuyer leur  développement. C’est avec le lancement de l ‘appel à projets de formation à distance pour les créateurs repreneurs d’entreprises que la Région propose de créer la dynamique de l’offre de FOAD auvergnate. Un choix judicieux pour ce lancement : une formation orientée vers un public motivé, capable d’une certaine autonomie et doit acquérir la maitrise des TIC pour sa professionnalisation.  Une façon d’attirer ou de maintenir les créateurs d’entreprises sur le territoire.

    S’appuyer sur les dispositifs des régions
    Partie en retard en matière de développement de la FOAD, l’Auvergne va pouvoir profiter des expériences de plusieurs régions. La Région Midi Pyrénées était invitée au colloque par le canal de la vidéo conférence : une présentation du réseau Pyramide illustrait la place sociale que peut prendre la FOAD . Peu de personnes imaginaient l’implication et la motivation que provoque la FOAD lorsque les apprenants ont le sentiment de piloter leurs apprentissages, de prendre en mains leur avenir professionnel. Solange Gonzalvez, chef du bureau Pyramide a insisté pour conclure sur l’importance d’un dispositif régional « pépinière » qui permettra aux organismes de formation d’être accompagnés quelle que soit leur expertise en la matière. Elle a mis l’accent sur la formation des acteurs pour les initier aux nouveaux rôles du formateur.


    Un enjeu pour les organismes de formation d’Auvergne
    Les organismes de formation d’Auvergne vont avoir l’opportunité de se positionner sur le marché du e-learning et de la formation à distance. La FOAD n’est pas une mode, l’usage des TIC devient incontournable, comme celui de la voiture, du téléphone. Leur utilisation s’intègre à l’enseignement depuis l’école primaire jusqu’à l’université par l’utilisation des  ENT. Quels modes de formation vont demander ces jeunes habitués à l’interactivité et à l’ouverture dans leur rapport à la connaissance ?   Dans quelques années que deviendront les organismes de formation qui ne proposeront pas de modalités d’accès à distance ? Reconsidérer les modalités d’accès à leurs formations est un enjeu fort pour les organismes de formation auvergnats.
     Espérons qu’ils  seront nombreux à profiter de cette dynamique impulsée par la Région, qu’ils sauront développer les usages collaboratifs et le travail en réseau si nécessaires pour répondre aux enjeux de la société de la Connaissance et du développement régional.

    L’appel à projets en ligne :
     

    Les organismes de formation intéressés peuvent aussi contacter Sébastien Côte, Chef du service Développement des usages TIC, Conseil régional d’Auvergne, qui est responsable du dispositif :  foadauvergne@gmail.com